Musique : Albebert revient à la maison !

Depuis, le 12 janvier et jusqu’au 25, Aldebert et son équipe de musiciens et techniciens sont en résidence à La Rodia à Besançon. Une période de travail servant à préparer sa prochaine tournée, « Les meilleurs amis », et régler quelques détails scéniques. C’est aussi l’occasion de retrouver sa ville natale…

Aldebert à La Rodia (ph. A. Alfaro)

Ce nouveau spectacle sera différent du dernier intitulé « Les enfantillages ». La prochaine tournée promet d’être drôle, poétique voire même romantique. Mais la différence se joue sur un nouvel outil : la vidéo. Quelques clips et mises en scène seront rétro-projetées en arrière-scène. « C’est un outil, une fenêtre sur l’extérieur. La vidéo impose un truc très précis. Amener de l’image à la musique, c’est quelque chose d’assez naturel » confie le chanteur.

« C’est pas Kamel Ouali »

Autre chose de nouveau pour Aldebert : la chorégraphie.  « C’est pas Kamel Ouali » plaisante l’artiste , mais cela demande beaucoup de travail et de répétitions. Pour des musiciens qui n’ont pas forcément l’habitude de mémoriser des gestes ou des pas, la patience est de mise. Notamment pour la chanson intitulée « un dernier foot sous Chirac »… mais on ne vous en dit pas plus…

Aldebert et sa nouvelle paire de chaussure de scène (ph. A. Alfaro)

« On essaie de trouver des trucs sympas »

Guillaume Aldebert avoue avoir été inspiré par le Cirque Plume dans lequel il a joué en partie sa dernière tournée. On constate que les costumes sont des éléments importants pour le prochain spectacle. « Je n’attache pas beaucoup d’importance aux vêtements, mais on essaie de trouver des trucs sympas » nous dit-il en sortant une nouvelle paire de chaussures pour la scène (voir photo à gauche). De plus, les décors sur scène ont été crées par un amateur de théâtre de rue.

« C’est comme à la maison »

Quant au choix du lieu de résidence, Aldebert est comblé : « il y a un côté familial (à La Rodia). Il y a une fluidité qui n’est pas négligeable dans le travail, ou lorsqu’on sort de scène pour aller se reposer, c’est comme à la maison ! ». Un retour à domicile qui aspire à de nombreuses surprises dans la nouvelle représentation.

« La parenthèse « enfantillages » n’est pas fermée »

Aldebert préfère parler de « spectacle » plutôt que de « concert » : « j’aime bien que ce soit un spectacle… mais c’est pas Broadway hein! ». Mais il n’arrête pas pour autant les enfantillages ! « Je reviens un peu à l’écriture adulte. Mais la parenthèse « enfantillages » n’est pas fermée car je travaille sur « enfantillages 2 ».

Vous l’avez compris, l’artiste bisontin reste fidèle à ses origines et continue de divertir les petits comme les grands ! Il sera en concert à La Rodia les 26 et 27 janvier. Vous aurez donc très vite l’occasion de goûter aux nouvelles trouvailles artistiques du chanteur et de ses musiciens .

Alexane Alfaro

N.B : Le prochain groupe qui fera une résidence à La Rodia sera nÄo, du 5 au 8 février ! Le concert de clôture est prévu pour le 8 février à 18h30.

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :