Archives de mai 2012

Festival Piou Piou 2012 : premiers groupes confirmés !

Le festival du Piou Piou a dévoilé les premiers groupes confirmés pour sa troisième édition qui aura lieu en août prochain ! Les franc-comtois sont à l’honneur !

– Alfred Massai

– nÄo

– Slide on Venus*

– Jack & The Bearded Fishermen

– 9th Cloud

– Cadillac Corrida

 

En attendant le mois d’août prochain, l’association No Fate organise une soirée à La Rodia le 25 mai prochain avec :

Pira.Ts 
[piRaté] >Trio melangeant Beat Box, Rap et Flute traversiere, au carrefour des esthétiques hip hop et chanson populaire. Désigne une performance musicale étonnante, explosive et suggère une connivence naturelle avec le public ! Fraîcheur, spontanéité, innovation. www.vimeo.com/35684056
Filastine
Producteur et percussionniste basé à Barcelone, Filastine est un globe trotter insaisissable. Il mélange musique électronique, percussions acoustiques bombardées par des riddims et vidéos live synchronisés, accompagné d’un caddie de supermarché amplifié.
from Espagne – www.filastine.com

 Under Kontrol
Under Kontrol est un combo 100% beatbox composé de MicFlow, Mr Lips, Tiko et Fayabraz. Sacrés Champions du Monde par équipe en 2009, les quatre activistes multiplient les collaborations toujours à la recherche de nouvelles sonorités et de rencontres.
from France – www.underkontrol.net

DJ Netik
Uppercut visuel et sonore, un set de DJ Netik ne laisse personne indifférent tant sa maîtrise technique et la finesse musicale qu’il développe repoussent les horizons du dj set habituel (triple champion du monde). Depuis ses premiers succès sur la scène turntablist internationale, l’univers artistique de Netik n’a cessé d’évoluer, porté en cela par ses nombreuses collaborations avec des producteurs variés et dans des styles éclectiques.
https://www.facebook.com/pages/Dj-Netik/33915942691

Voici quelques infos pratiques pour le 25 mai…

Préloc : 10/12€
Guichet : 12/14€

Réservations et informations sur :
http://www.digitick.com/filastine-under-kontrol-dj-netik-pira-ts-concert-la-rodia-besancon-25-mai-2012-css5-larodia-pg101-ri1224409.html

Facebook : https://www.facebook.com/events/280756832002568/?ref=ts

Asso No Fate : www.facebook.com/assonofate

 

Alexane Alfaro

Publicités

Poster un commentaire

Editorial pour Femina Polis : « Une créature d’exception »

La Femme. Aujourd’hui en France, on peut lui compter pas moins de quatre vies concentrées en une seule : épouse, maîtresse, maman, employée.  Avoir le souci du detail chez elle et ailleurs, la coquetterie, la beauté… Rien ne lui échappe et surtout, rien n’est laissé au hasard. Elle sait aussi mettre en valeur l’homme de sa vie. Au bras des chefs d’Etat, l’incarnation de la féminité, de l’élégance avec un soupçon d’humour comme Michelle Obama. Loin d’être considérée comme une femme objet mais plutôt comme un exemple. Celui de l’épouse charmante, belle, souriante et drôle soutient son époux et  l’aide dans sa campagne présidentielle. Cette exemple est loin de celui propose par Catherine Deneuve dans le film Potiche de François Ozon !

Parfois, on la rencontre même dans les milieux masculins : jockey ou joueuse de Rugby… elle créent leur place partout où elle vont dans une société encore trop sexiste. D’ailleurs, un nouveau mot est désormais très utilisé pour qualifier les femmes de pouvoir : les Working Girls. Une étude qui paraîtra mercredi, démontrerait que la gente féminine a trouvé sa place à la tête de nombreuses entreprises ou occuperaient des postes à hautes responsabilités comme chez Pepsi Co., Sunoco (pétrole), DuPont (Chimie), Rite Aid (pharmacie), Westpac Banking (banque) ou encore AREVA. Drôle d’étude quand on sait qu’à peine 12 femmes sont à la tête des seules 500 plus grandes entreprises du monde ! Cela étant dit, les femmes seraient des concurrentes appréciées mais aussi enviées par les hommes. De plus, elles auraient tendance à savoir concilier vie privée et vie professionnelle ! Mais ça on le sait déjà ! Pour leur défense, les hommes répondent qu’ils préfèrent privilégier leur vie professionnelle à leur vie privée… Une féministe répondrait “c’est parce qu’ils sont incapables de gérer les deux !”.

Si des femmes réussissent à se creuser une place au sein de la société, ce n’est pas encore gagné pour beaucoup d’autres dans le monde. Au Tchad par exemple, elles sont de plus ne plus analphabètes, de moins en moins couvertes médicalement. Elles sont aussi soumises au mariage forcé et encore condamnées à l’excision ! Un veritable scandale au XXIème siècle ! Prenant de plus en plus conscience de leur situation difficile, elles tentent tant bien que mal de sortir de leur torpeur afin de jouer le rôle qui est le leur dans la société en tant que femme. Si Fatimé Ramadan a réussi à atteindre le poste de ministre de l’action sociale et de la solidarité féminine au Tchad, ce réveil demeure malgré tout très timide.

D’autres femmes sont prisonnières…mais dans un autre domaine : le transgenre. Des esprits féminins sont pris au piège dans des corps masculins. Là aussi, ces nouvelles femmes doivent créer leur place dans la société, et la première étape commence par le changement de leur état civil, un droit n’existant que depuis 1992 en France. Les prochaines étapes sont de l’ordre de l’intégrité…une fois de plus.

On peut reconnaître que la place de la femme dans la société française a beaucoup évolué ces soixante-dix dernières années. Mais de nombreuses lacunes demeurent encore dans un pays dont la devise est « Egalité, Liberté, Fraternité ». La reconnaissance envers elles est encore insuffisante : c’est pourtant grâce à elles que la vie est possible…

Alexane Alfaro

Poster un commentaire